Get ready to impress

Build your own monitorarm

Modular systems

Everything is possible

We make work easy

Together with you

Filex Galaxy monitorarms

Ergonomie du poste de travail sur écran

Dans un monde idéal, chaque poste de travail serait pourvu de bons équipements et de matériel agréable pour créer un poste de travail de qualité et ergonomique. Un bon poste de travail empêche l’apparition de douleurs physiques. Il contribue aussi à la santé mentale. Il est conseillé de prendre régulièrement une pause pour quitter son écran, pour ensuite se remettre au travail en meilleure forme, en étant plus concentré et créatif. Tout cela augmente la productivité des gens. Mais en quoi consiste exactement un bon poste de travail ? De quoi faut-il tenir compte ? Nous vous aidons à répondre à ces questions.

1. Table de travail

Hauteur de travail : de préférence réglable de 60 à 82 cm et pour des tables assis-debout de 60 à 125 cm (de 62 à 120 cm). Placez de préférence la table dans une position neutre (sans épaules voûtées). Une table assis-debout est préférable à un bureau classique.
Un plan de travail réglable entre 60 et 82 cm suffit pour 90% des situations de travail. Les personnes travaillant à une table assis-debout doivent prendre des pauses moins souvent (47% en moins) et moins longtemps (57% en moins) du fait que leur fatigue corporelle est mieux gérée par l’alternance assis-debout (Dainoff). De ce fait, elles peuvent travailler plus longtemps et dans de meilleures conditions.
Il y a également d’autres points à prendre en compte pour la table de travail. Pensez aux dimensions, qui doivent être d’au moins 120 x 80 cm. Le plan de travail doit être antireflets pour ne pas fatiguer les yeux. Et même si l’aspect réglable est intéressant, le mieux est d’opter pour un réglage électrique et ultra silencieux de la table.
Une table assis-debout électrique facile à régler et un entraînement sont recommandés pour veiller à ce que les employés utilisent correctement des tables assis-debout (Wilks, 206). Des entraînements et des rappels à se lever, puis à s’asseoir, peuvent être donnés par des logiciels. En collaboration avec notre partenaire BakkerElkhuizen, nous recommanderions ‘WORK & MOVE’. C’est un programme pour donner des entraînements et des rappels pendant la journée de travail. Via un rapport central en option, il est possible de comprendre l’utilisation des tables assis-debout et de veiller à leur utilisation optimale.

2. Chaise

Selon la norme NEN_EN 1335-1 et de préférence aussi la norme NPR 1813:2003, une chaise doit pouvoir basculer d’au moins 15° vers l’arrière. Une chaise doit être confortable et ses dimensions doivent être adaptées à la personne qui l’utilise. Les chaises de bureau sont réglables en raison de la grande diversité de corpulences et de préférences personnelles. Les normes NEN encadrent cela. Une bonne chaise de bureau peut être réglée en tenant compte des paramètres ci-dessous. Un autre aspect -tout aussi important- est que le fait d’être assis longtemps dans une seule position peut causer des tensions musculaires. Par conséquent, nous préférons des chaises utilisables de différentes manières, dans différentes postures. Étant donné le grand nombre de postes de travail flexibles, il est indispensable de pouvoir régler facilement une chaise dans cet environnement.
Support de bras : pour travailler sur un ordinateur, les bras doivent être bien soutenus par des accoudoirs confortables et réglables en hauteur ou éventuellement par le plan de travail. Un bon support de bras réduit la tension exercée sur le cou (Aaras, 2001, Cook, 1998, Karlqvist, 1998), notamment par une meilleure circulation sanguine (Hagberg M, 1984). De plus, le support de bras réduit la fatigue (Arndt, 1983).

NBN-EN 1335 NPR 1813
Assise
Hauteur < 40 – 51 >
Réglable > 12 cm
41 – 55
Largeur 40 > 40 >
Profondeur < 40 – 42 >
Réglable > 5 cm
38 – 48
Inclinaison Réglable de < -2° à -7°
Inclinable > 6°
de -7° à +3°
NBN-EN 1335 NPR 1813
Dossier
Hauteur 36 > 37 >
Largeur 36 > 36 – 46
Dossier bas < 17 – 22 > 17 – 12
Inclinaison Inclinable > 15°
NBN-EN 1335 NPR 1813
Accoudoirs
Hauteur Fixe : 20 – 25
Réglable < 20 – 25 >
/
20 – 30
Largeur > 4 > 5
Espacement 46 – 51 36 – 51
Longueur > 20 > 20
Distance jusqu’au bord d’assise > 10 > 20

3. Porte-documents

Positionnement des documents : il est recommandé d’aligner les documents avec l’écran et le clavier, dans un plan légèrement incliné. Lors de la lecture ou de la saisie de données, il faut respecter les mêmes aspects que ceux pour l’angle et la distance de vision. Un plan de travail incliné réduit la flexion ou le pivotement (ou la rotation) du cou (Dul 1992) et contribue ainsi à une meilleure position du cou, réduisant le risque de douleurs.
Un porte-documents met de l’ordre sur le poste de travail et assure une distance de vision confortable, ce qui est également bon pour les yeux. L’inconvénient d’un porte-documents est son encombrement. Il faut donc parfois le mettre de côté en effectuant des tâches basées principalement sur l’écriture.

4. Repose-pieds

Soutien des pieds : un repose-pieds doit répondre à la norme DIN 4556. Un repose-pieds est nécessaire lorsqu’il n’est pas possible de régler le plan de travail en hauteur, ou pas suffisamment. Ce repose-pieds doit faire au moins 45 cm de largeur, 35 cm de profondeur et avoir une plage de réglage d’au moins 11 cm. L’angle d’inclinaison de la surface d’appui doit être réglable de 5 à 15 degrés (DIN 4556). Pour des postes de travail flexibles, le repose-pieds doit pouvoir être réglé rapidement et facilement.
Un effet moins connu du repose-pieds est son incidence sur la posture de travail. Le fait d’avoir les jambes placées vers l’avant et les pieds soutenus a pour effet de plaquer littéralement votre torse vers l’arrière. En cas de douleurs au bas du dos et d’instabilité, un repose-pieds peut donc offrir un soutien, au propre comme au figuré. Enfin, la surface d’appui du repose-pieds est antidérapante.

5. Écran

Résolution, taille et nombre d’écrans : En utilisant plusieurs applications en même temps, il est recommandé de travailler avec deux écrans ou avec 1 écran large.

Le résolution de l’écran indique le nombre de pixels de l’écran ; plus la résolution est élevée (nombre de pixels), plus l’image sera nette. Il y a toutefois un inconvénient : une résolution élevée avec une taille d’écran inchangée réduit la taille des caractères à l’écran. La taille des pixels à l’écran est également exprimée en pixelpitch, qui ne doit être inférieur à 0,25 mm, et qui est de préférence supérieur à 0,28 mm.

Les principales spécifications sont les suivantes :

  • Bonne lisibilité (augmentation du contraste : de préférence 1.000:1)
  • Une image claire (clarté : au moins 250 cd/m2, éventuellement supérieure en cas de forte luminosité)
  • Facile à régler selon les préférences personnelles

Double écran ?

Le fait de travailler avec plusieurs écrans offre une meilleure vue d’ensemble et réduit le nombre de clics à effectuer. Des études scientifiques montrent une augmentation de 10 à 15% de la productivité et une baisse de 33% des erreurs en cas d’utilisation de deux ou trois écrans (Research Productivity and Multiscreen Computer Displays – Janet Colvin ea). L’utilisation d’un écran large peut également être envisagée au lieu de travailler avec deux écrans.

6. Placement de l'écran

Distance de vision : Un bras pour écran plat permet à chaque utilisateur de régler la bonne distance et hauteur de vision. La distance de vision doit être d’au moins 50 cm, mais de préférence supérieure à 50 cm. La hauteur des caractères détermine la distance de vision. La distance de vision est d’au moins 200 et si possible 150 fois la hauteur des caractères (une hauteur des caractères de 4 mm correspond donc à une distance de vision de 60 cm).
Une distance de vision relativement grande est moins fatigante pour les yeux, car les yeux ne doivent pas s’accommoder aussi fortement, à condition toutefois que les caractères à l’écran soient agrandis en proportion (Owens and Wold Kelly 1987). Les caractères à l’écran peuvent parfois être agrandis. Ainsi, Word possède une fonction de zoom avant et arrière permettant d’augmenter ou de réduire la taille d’affichage du document actif. De grands caractères sont lus plus rapidement que des petits (Tullis et al, 1995). Par conséquent, de petits caractères à l’écran réduisent la productivité (Jaschinski-Kurza, 1988).
Angle de vision : Prévoyez un angle de vision qui permet une position neutre du cou (donc pas de flexion ou d’étirement du cou). La distance de vision est de préférence la plus éloignée possible, tout en donnant l’impression de plonger dans l’ordinateur. En cas d’utilisation de plusieurs écrans, l’angle entre le côté extérieur des deux écrans et le centre des yeux doit être de 60 degrés maximum.

Bekijk al onze monitorarmen

7. Support pour ordinateur portable

Un clavier compact, une souris, un support pour ordinateur portable et un écran externe contribuent à l’utilisation confortable d’un ordinateur portable. Un support pour ordinateur portable a une incidence positive sur la posture et contribue à l’amélioration du confort (Boersma 2003, Lindblad 2003). Pour créer un poste de travail optimal, il est nécessaire de brancher un écran externe de 19 pouces sur l’ordinateur portable. Cette option doit être envisagée en travaillant pendant des périodes prolongées (plus de 4 à 5 heures par jour) sur l’ordinateur portable.

Bekijk onze laptophouders

8. Souris

Cliquer et faire défiler. La souris d’ordinateur est utilisée de manière intensive pendant une journée de travail. En utilisant la souris, il faut éviter les positions statiques non naturelles (étirement/flexion latérale ou poignet tourné vers l’intérieur). Il est également recommandé de placer la souris le plus près possible du corps.
Une utilisation trop fréquente de la souris, positionnée trop loin du corps, provoque des douleurs au poignet et à l’avant-bras (Jensen 1998, Fernstorm 1997, Burgess-Limmerick 1999, Armstrom 1994). Le fait de rapprocher la souris du corps diminue la tension exercée sur le cou et les épaules (Armstrom 1995, Cook 1998, Harvey 1997). Boules de commande et boutons de pointage peuvent engendrer une tension supplémentaire sur le pouce.
En utilisant la souris, il est important d’intégrer de courtes pauses, lesdits « pit stops ». Pour cela, retirez votre main de la souris et laissez-la se reposer pendant un peu moins de 10 secondes pour réduire la tension de travail.

9. Clavier

Le clavier est un outil de travail important. Une bonne lisibilité, des fonctions logiques et une saisie agréable garantissent une bonne utilisation. Ce qui vaut pour la souris s’applique également au clavier : laissez les mains régulièrement (toutes les 10 minutes) se reposer.
Le clavier : La distance horizontale et verticale entre les touches doit être d’au moins 19 mm. Lors de la frappe sur la touche, il faut entendre et/ou sentir clairement une rétroaction. Un clavier compact réduit la distance pour atteindre la souris.
Lorsque la rétroaction n’est pas suffisante, les utilisateurs ont tendance à appuyer jusqu’à 3,9 fois plus fort que nécessaire sur les touches. C’est un facteur de risque pour le développement de douleurs au niveau de l’avant-bras et de la main (Feuerstein, 1997, Gerard, 1996, 1999). Une autre conséquence est que l’utilisateur commet plus d’erreurs, ce qui réduit la productivité (Feuerstein, 1997, Yoshitake, 1995).
Des claviers compacts (claviers sans pavé numérique, mais avec une même distance entre les touches qu’un clavier classique) réduisent la distance pour atteindre la souris (Cook, 1998), diminuent les tensions exercées sur l’avant-bras et sont considérés comme plus confortables que des claviers classiques (Van Lingen, 2003). Un clavier compact est une alternative valable au clavier de taille classique. Si des données numériques doivent fréquemment être saisies, il est possible d’utiliser un pavé numérique séparé ou un clavier compact avec un pavé numérique.
Un clavier bien conçu peut contribuer à la prévention des douleurs (Moore et Svenson, 2003) par un meilleur positionnement des avant-bras et des poignets (Riezenbos, 1997).

Source: BakkerElkhuizen

Vous avez encore des questions ?

Contactez-nous sans engagement pour discuter de la façon dont nous pouvons vous aider.